Comment devenir un bon orateur ?

Être quelqu’un qui sait s’exprimer en public et captiver son auditoire n’est pas inné, contrairement à ce que beaucoup de gens veulent nous faire penser.
C’est un art qui ce travail, qui se perfectionne grâce à des techniques que vous pouvez mettre en place au quotidien. Conversations familiales, professionnelles ou amicales, vous prendrez l’habitude de vous exercer pour que cela devienne naturel.
Au bout de quelques semaines, vous allez très vite vous apercevoir que vous serez beaucoup plus écouté par votre interlocuteur et que vos idées seront mieux prises en compte.

Votre charisme et votre influence vont donc progresser en flèche.
En tant qu’un investisseur, vous serez plus à l’aise à l’oral, pour négocier devant un agent immobilier par exemple ou devant votre banque. Devenir un bon orateur est avant tout une décision que vous devez prendre.

Cette décision impose de sortir de sa zone de confort. Moi qui était d’un naturel très timide, cela m’a permis de m’ouvrir aux autres. Mais aussi de prendre beaucoup de confiance en moi, et lorsque vous avez confiance en vous, vos projets ont une «fâcheuse» tendance à réussir.

1) Documentez vous

La première chose à faire pour devenir un bon orateur pour une conférence ou pour une formation, c’est de vous documenter un maximum.
Devenez un véritable expert dans votre domaine pour ne laisser aucune place au hasard. Les personnes qui vous écouteront doivent vous voir comme quelqu’un d’inspirant.
Inspirer les autres passe par une connaissance au-dessus de la moyenne de votre sujet. Plus vous êtes documenté, plus vous serez impactant.

2) La visualisation

La visualisation est une technique qui est utilisée dans de nombreux domaines.

Le plus connu est le domaine sportif. Vous le savez sans doute, tous les sportifs de haut niveau, les pilotes de F1 par exemple ou encore les skieurs visualisent le tracé de la course avant de débuter leur première course.
Cela permet de se remémorer tous les détails et de préparer son cerveau à réagir au bon moment.

Cela vous permettra d’avoir un discours beaucoup plus fluide et naturel. C’est la clé la plus importante pour devenir un bon orateur.

3) Utiliser des notes

Avoir quelques notes, permet de structurer vos propos et de ne pas partir dans tous les sens.
Si vous vous lancez dans un discours sans avoir prévu un plan et des notes, très vite vous allez vous disperser et par conséquent devenir beaucoup moins impactant.

Le meilleur exemple est celui des discours des politiques. Je ne sais pas si vous avez déjà remarqué mais les politiques ont toujours des notes structurées pour aller droit à l’essentiel et ne pas perdre son auditoire au fur et à mesure du discours.
Généralement leur discours est assez court (moins de 30 minutes). Au-delà de cette durée l’auditoire commence a être beaucoup moins attentif.

4) Se détendre

Avant une prise de parole importante comme un entretien d’embauche, soyez le plus détendu possible.
Alors oui c’est facile à dire mais très difficile à mettre en œuvre. Encore une fois ce n’est pas une solution miracle, mais c’est une solution qui demande de la pratique.
La technique qui fonctionne le mieux pour se détendre avant un discours important est la respiration ventrale. Le fait de ne pas penser à l’enjeu mais à vos chances de succès, cela vous permettra d’être gonflé à bloc.

5) Prendre son temps

Une des clés pour devenir un bon orateur passe aussi par le fait qu’il ne faut pas être pressé lorsque l’on parle.
Si votre auditoire a l’impression que vous voulez avoir fini avant même d’avoir commencé, dès lors votre message ne sera pas crédible.

Rappelez-vous, comme l’ancien président Jacques Chirac débiter son discours à une lenteur incroyable. Cette technique politique consiste à suscité l’intérêt de connaître la suite de la phrase chez les personnes qui sont à l’écoute.

Merci beaucoup d’avoir lu cet article et n’oubliez pas de vous inscrire au club rentier pour être averti des articles publier sur ce site.

À votre succès

Maxence Thill

Laisser un commentaire